Ludovic Florent


Dans le  numéro 3 de Longitude 55, prévu en ligne pour fin mars 2021, vous découvrirez Ludovic Florent, artiste passionné de photographie de danse.

Pratiquant la photographie en parallèle de son métier d’ingénieur de BTP dans un premier temps, celle-ci a cependant très vite pris de l’ampleur dans sa vie, et il décide d’en faire d’en faire son unique métier à partir de 2009.

Son amour de la danse et de la lumière ont très vite orienté Ludovic vers des projets artistiques fondés sur l’expression corporelle, avec une approche graphique, subtile et sensuelle.

Il a  réalisé plusieurs séries artistiques comme « poussières d’étoiles » et « amaterasu » dont l’objet est de mettre en grâce le corps humain dans un premier temps au moyen de projections et dans le second dans un environnement aquatique.

Reconnu dans le milieu, il a ainsi pu réaliser les visuels de communication de la « Rose des vents », scène nationale à Villeneuve d’Ascq en 2014 ainsi que ceux de l’opéra de Metz en 2016.

Photographiant exclusivement l’humain, le portrait est pour lui un vecteur de partage d’une rare intensité.

Grâce à une relation de confiance qui devient même une complicité, les images réalisées créent des souvenirs patrimoniaux précieux pour chacun.

Prendre le temps de réaliser des images intemporelles, profondes et valorisantes est sa manière de montrer l’humain comme un bien précieux, hélas trop souvent négligé dans notre société actuelle.